The Bodleian vow

Publié le par Pruneau

I hereby undertake not to remove from the Library, nor to mark, deface, or injure in any way, any volume, document or other object belonging to it or in its custody; not to bring into the Library, or kindle therein, any fire or flame, and not to smoke in the Library; and I promise to obey all rules of the Library.

Ce qui, mal traduit, donne :

Par la présente, je m'engage à ne pas retirer la Bibliothèque, à ne pas dégrader, ni endommager d'une quelconque façon, les volumes, documents ou autres objets lui appartenant ou sous sa garde ; à ne pas introduire dans la Bibliothèque, ou allumer en son enceinte, un feu ou une flamme, et à ne pas fumer dans la Bibliothèque ; et je promets de respecter toutes les règles de la Bibliothèque.

La Library, avec un grand L, c'est la bibliothèque d'Oxford. Ou, plus précisément, n'importe laquelle des 120 bibliothèques que comporte l'Université. Ce serment devait être récité par toute personne entrant dans la Bibliothèque pour la première fois. De nos jours, certains ont à le réciter, d'autres (comme moi) juste à le signer. Je ne sais pas d'où vient la différence. Par contre, en théorie, il faut être prêt à le répéter sur demande d'un employé de la bibliothèque.

D'une façon générale, je ne comprends pas grand chose aux règles des Bibliothèques. Dans l'ensemble, l'expérience montre que la seule règle d'utilisation importante est "il faut demander gentiment à la1 bibliothécaire".

La bibliothèque d'Oxford est une bibliothèque de dépot : elle a droit à un exemplaire de tout livre publié au Royaume-Uni. Entre autres, cela veut dire qu'elle possède une première édition du tome 1 de Harry Potter, mais là n'est pas le sujet. Il y a tout. Pour certains livres, il faut attendre trois-quatre jours, histoire qu'un camion aille le chercher dans un hangar à quelques kilomètres où ils ont passé les 60 dernières années sans être ouverts, mais ça reste très pratique. Le décor ne gâche rien : la bibliothèque principale a été choisie pour tourner les scènes de la bibliothèque et de l'Infirmerie de Poudlard. Ce ne sont pas les salles que je fréquente le plus, mais les autres ne sont pas trop mal non plus.

Les deux que je fréquente le plus sont la Radcliffe2 Science Library, la principale bibliothèque scientifique, attenante au Muséum d'Histoire Naturelle et d'Anthropologie, et la Taylorian Library, qui s'occupe de langues et linguistique et est attenante au Musée d'Histoire tout court.

Le problème classique des bâtiments vieux et jolis est qu'ils sont vieux et mal conçus. Typiquement, pour atteindre le niveau 5, on entre par le niveau 4 qui se trouve au rez-de-chaussée, on monte un étage pour atteindre le niveau 6, qu'on traverse intégralement (c'est grand et puisse Ahura Mazda vous venir en aide si quelqu'un vous voit courir). On se retrouve alors au niveau 5, mais pour le savoir, il faut avoir repéré l'écriteau qui a été posté en 1921 au-dessus de la porte de 3m50 et n'a pas été dépoussiéré depuis. Ou alors, on demande gentiment à la bibliothécaire. En fait, j'aime bien devoir emprunter des escaliers en colimaçon riquiqui, qui mènent généralement au rayon de philosophie scandinave. Sauf quand après avoir gentiment demandé à la bibliothécaire, j'apprends que le livre qui m'intéresse a été rangé à côté des DVD de l'entre-deux-guerres, dans une autre bibliothèque qui ferme deux heures plus tôt.3



1. Car il s'agit uniquement de femmes ; les seuls hommes sont chargés de faire les gorilles à l'entrée. Le terme "gorille" est d'ailleurs mal choisi, puisqu'ils sont à la fois gentils et chauves.
2. Rien à voir avec Daniel.
3. Inspiré d'une histoire vraie. Les noms des protagonistes ont été changés afin de protéger leur anonymat.

Publié dans Oxford

Commenter cet article

Wiiza 11/10/2007 23:38

Comparée à la personne qui a rédiger le règlement de ces bibliothèques, Mme Pince est une femme charmante et plein de bon sens (voir "le quidditch à travers les ages" )

Alexandre 03/10/2007 19:43

Tant qu'à parler de bibliothèque : voici quelques photos des plus jolies (il y en a 3 d'Oxford).

http://www.curiousexpeditions.org/2007/09/librophiliac_love_letter_a_com.html#more

Kurt 29/09/2007 10:18

"Attenante" :D :D :D
A quand "pusillanime" ?