Prix Nobel de Médecine 2007

Publié le par Pruneau

Le prix Nobel de Médecine a été attribué aujourd'hui. Les heureux élus s'appellent  Mario Capecchi, Martin Evans et Oliver Smithies.

Avant d'en parler, un bref paragraphe sur l'absence de Prix Nobel de Mathématiques. La petite histoire veut qu'Alfred Nobel, lorsqu'il créa son prix, refusa de créer un Prix Nobel de Mathématiques parce qu'un immonde mathématicien lui avait piqué sa femme. C'est un mythe, ça ne s'est jamais passé. D'ailleurs, Alfred Nobel n'était même pas marié. S'il n'y a pas de Prix Nobel de Mathématiques, c'est simplement parce qu'Alfred Nobel voulait récompenser des domaines avec des applications pratiques, ce qui n'est pas le cas des maths.

Mais revenons à nos moutons - même si en l'occurrence, il s'agit plutôt de souris. Il y a une vingtaine d'années, ces Messieurs ont réussi à modifier l'ADN de cellules-souches de souris. Leur méthode permet de créer des souris chez lesquelles un gène particulier a été désactivé. En admettant que les souris survivent malgré le gène en moins, on peut ensuite les comparer à des souris normales. Les différences entre souris normales et souris génétiquement modifiées proviennent forcément du gène en moins : on découvre ainsi la fonction de ce gène. C'est la porte ouverte à une meilleure compréhension des gènes humains, puis à des thérapies géniques.

Je simplifie à peine, et je suis sûr que même si vous ne connaissez rien à la biologie et n'avez aucune idée de ce qu'est une cellule-souche, vous aurez compris l'idée , quitte à relire ces cinq phrases une ou deux fois. Maintenant, voyons comment nos grands journaux nationaux traitent la nouvelle.

Au Parisien, pas un mot : le prix Nobel, peu nous importe. Chez Libération, pareil, même si Emmanuèle Peyret avait écrit ce week-end un article sur la remise des IG-Nobel, la parodie du prix Nobel : un "prix" un peu décalé est plus vendeur que la remise de la récompense scientifique la plus importante de l'année. À l'heure où j'écris, la une du site de Libération est occupée par le fait que Cécilia n'a pas annoncé qu'elle quittait Nicolas.

Le Monde et le Figaro ont mis la nouvelle en une. Ils ont même tous deux traduit [ou repris la traduction par l'AFP d'] un extrait du communiqué de presse du comité Nobel : "leurs découvertes ont permis de mettre au point une technologie d'une immense importance", mais pas un mot sur ce qu'est la technologie en question ; on nous dit juste qu'elle a aidé à comprendre la mucoviscidose. Et puis on n'oublie pas de préciser que les trois lauréats se partageront la somme de 10 millions de couronnes suédoises (1,09 millions d'euros, selon le Monde ; le Figaro  ne prend même pas la peine de faire la conversion). Au final, ce sont des articles vides de fond, sans la moindre tentative d'éduquer les lecteurs. Au mieux, les lecteurs se souviendront que le prix Nobel de Médecine a été décerné cette année à des généticiens.

Les autres prix Nobel suivront dans la semaine, mais on peut déjà se féliciter d'un point : en 2006, les prix Nobel de Médecine, Physique, Chimie et Économie avaient été attribués à (respectivement) deux Américains, deux Américains, un Américain et un Américain. Cette année, il y a un Britannique dans le lot (Evans). Les deux autres sont nés en Italie et au Royaume-Uni, mais ont émigré vers les États-Unis dans leur jeunesse, comme tant d'autres scientifiques à la recherche de terres plus accueillantes.

Commenter cet article

!i Luna Lovegood i! 24/10/2007 16:22

Je savais pour Doris Lessing, merci ma prof de Lettres, mais le Nobel de Médecine... Il est effectivement complètement passé à la trappe.
Merci, Pruneau. :)

viviane 19/10/2007 08:22

Que veux tu, la science, c'est pas porteur, Nicolas et Cécilia ou la coupe de monde de rugby, c'est ça qui fait rêver la ménagère de moins de 50 ans. Après, on s'étonne que les filières scientifiques soient désertées ... C'est sûr que la lecture de Voici ne développe guère l'esprit critique !

Touffy 13/10/2007 20:58

"Et puis ont n'oublie pas de préciser" (avant-dernier paragraphe)

Alexandre 09/10/2007 13:01

http://www.lefigaro.fr/sciences/20071009.WWW000000335_un_francais_recoit_le_nobel_de_physique.html

Heureux ?

(c'est bon, tu peux revenir en France !)

Pruneau 09/10/2007 11:13

Ils en parlent maintenant, mais il leur a fallu quasiment une journée entière pour se rendre compte de l'événement.